• SOUS-PROJET 1 : FORMATIONS DE FORMATEURS

    PREAMBULE

    D’une durée de 6 ans, le projet global « Région du Sahel – Appui au développement local au service de l’éducation » est prévu de commencer d’une manière progressive, avec deux sous projets.

    Cette note présente le Sous-Projet 1 – Formations de formateurs sur des pédagogies inclusives montées en partenariat avec HAMAP Humanitaire

    Ce sous-projet est en cours et a démarré avec des formations en août et décembre 2019 comme décrit plus loin.

    CE PROJET A DEMARRE EN 2016 GRACE A DEUX FINANCEMENTS PARTICIPATIFS AYANT PERMIS D’ECRIRE LE PROJET  PAR LES ACTEURS LOCAUX.

     

    VIDEO DE PRESENTATION DES FORMATIONS  REALISEES DEPUIS AOUT 2019  :

    Lien pour lire la Vidéo ou cliquez sur la photo

    Cette vidéo présente des extraits de l’ensemble des formations, modules 1 à 4, sur les pédagogies innovantes décrites aussi un peu plus loin dans la présente note.

    Cette vidéo présente une partie du discours d’ouverture de notre Président d’Association remerciant l’ensemble des parties prenantes. Lien :  TOTALITE DU DISCOURS D’OUVERTURE

    OBJECTIF GLOBAL DU SOUS PROJET 1 – FORMATION DE FORMATEURS

    AMELIORATION DE L’EDUCATION AVEC DES FORMATIONS PARTICIPATIVES DE FORMATEURS PERMETTANT DE CONTRIBUER A L’ATTEINTE DE L’OBJECTIF DE LA POLITIQUE NATIONALE DE L’EDUCATION DE BASE DE VISER UN ENSEIGNEMENT PRIMAIRE UNIVERSEL EN 2021 AVEC UNE EGALITE FILLE / GARCON

    OBJECTIFS  SPECIFIQUES DU SOUS PROJET 1 – FORMATIONS DE FORMATEURS

    • Améliorer  la compréhension d’enseignants de Ouagadougou et de Dori sur les enjeux de la réforme curriculaire du système éducatif au Burkina Faso et leur rôle participatif pour contribuer au développement de cette réforme.
    • Améliorer les pratiques des enseignants sur des méthodes pédagogiques actives et participatives permettant le développement des enfants sur des principes de relations de confiance, d’estime de soi et des autres.
    • Favoriser les comportements citoyens des enfants pour améliorer l’apprentissage et la réussite scolaire.

     

    PLUS DE DETAILS

    CONTEXTE
    • Promotion des approches pédagogiques innovantes qui améliorent les pratiques des enseignants et les acquis scolaires des élèves, sur la base de pédagogies actives et collaboratives.
    • Démarche en cohérence avec les orientations stratégiques de la réforme globale en cours du Burkina Faso du système éducatif  entamé depuis 2006. L’Etat Burknabè a en effet  décidé d’envisager une réforme curriculaire du cycle d’éducation de base comprenant le préscolaire, le primaire, le post-primaire et l’éducation non formelle.
    • Processus d’élaboration des nouveaux curricula résultant des conclusions d’un état des lieux des programmes existants d’audit enclenché en 2013 et ayant fait ressortir de faibles rendements liés à un mode plutôt transmissif et laissant peu de place à des apprentissages participatifs, développant confiance et estime de soi et des autres, sur les aspects psychomoteurs et socio-affectifs.
    BENEFICIAIRES
    • Bénéficiaires directs : 24 enseignants du primaire et 6 gestionnaires de l’enseignement (Inspecteurs et Conseillers Pédagogiques Itinérants) de 12 écoles de 3 Circonscriptions de l’Education de Base (CEB) :
      • CEB n°3 de Dori (zone d’intervention du projet global) : 3 écoles des villages de N’Djomga, Selbo et Yacouta
      • CEB n°14 de Ouagadougou : 6 écoles Bissighin A, Bissighin B, Bassinko B, Bassinko Cité, Koumdayonré et Zongo Nabitenga
      • CEB n°01 de Ouagadougou : 3 écoles Goughin Sud A, Goughin Sud B et Goughin Sud C.
    • Bénéficiaires indirects : ensemble des enseignants de ces 12 écoles, représentant environ 5000 élèves.

    Les formations sont organisées à Ouagadougou.

    PROGRAMME DES FORMATIONS PREVUES EN PLUSIEURS SESSIONS

    2019/2020 : FORMATIONS

    Module 1 : La réforme du système éducatif enclenché depuis mars 2013 (1 jour : formation réalisée le 26/08/19)

    • Séquence 1 : les fondements de la réforme curriculaire au Burkina Faso
    • Séquence 2 : Etats des lieux de la mise en œuvre des programmes d’études de l’éducation de base
    • Séquence 3 : le cadre d’orientation du curriculum (le profil du sortant du cycle de l’éducation de base, l’approche pédagogique de la réforme curriculaire, l’organisation pédagogique des contenus des nouveaux curricula, le volume horaire annuel, l’évaluation des apprentissages et la certification des acquis)
    • Séquence 4 : La stratégie globale d’implantation de la réforme (2015-2019)

    Module 2 : Méthodes pédagogiques innovantes (5 jours : formations réalisées du 27/08 au 01/09/19)

    • Séquence 1 : La pédagogie différenciée
    • Séquence 2 : La pédagogie de groupe
    • Séquence 3 : la pratique du tutorat
    • Séquence 4 : La pédagogie de l’erreur
    • Séquence 5 : La pédagogie de la maîtrise

    Pédagogie de groupe 2Organisation de la salle d’une classe pour le travail en groupe

    PLUS DE DETAILS SUR CES PEDAGOGIES INNOVANTES  : CLIQUER ICI

     

    Module 3 : Initiation sur la CNV et la gestion des conflits (5 jours du 19 au 23 décembre 2019)

    • Séquence 1 : L’éducation à l’empathie
    • Séquence 2 : La CNV / concept et démarches.
    • Séquence 3 : La gestion non violente des conflits
    • Séquence 4 : Comment enseigner ou partager les valeurs de la non-violence et la paix en école ?

    Tené dans son école

    PLUS DE DETAILS SUR CES OUTILS DE COMMUNICATION   : CLIQUER ICI

     

    Module 4 : L’éducation aux droits des enfants en milieu scolaire (3 jours – prévus en mars 2020)

     

    2019/2021 : SUIVI DES MISES EN ŒUVRE DES FORMATIONS PAR LES FORMATEURS

    JUIN 2021 : ATELIER DE CAPITALISATION ET DE DIFFUSION DES ACQUIS

    METHODOLOGIE :  DES FORMATIONS PARTICIPATIVES

    But des sessions de formation

    Atteindre ensemble, formateurs et participants, les résultats des formations et répondre aux attentes exprimées et retenues.

    Démarche pédagogique

    L’approche privilégiée dans le cadre de la formation est de  type participatif à travers l’implication et la participation active des bénéficiaires dans toutes les étapes de la formation. Les participants et l’équipe des formateurs devront assumer la responsabilité collective du processus d’apprentissage.

    Des échanges en brainstorming, exercices individuels et en groupes suivis de mise en commun en plénière, des exposés suivis de débats, des mises en situation, des cas pratiques puisés dans l’expérience pratiques des participants doivent constituer l’éventail des méthodes et outils utilisés pendant la formation.

    Les travaux en plénière et en groupes tenant compte de trois éléments majeurs :

    • l’utilisation optimale en plénière des connaissances et des expériences de chacun-e des participant-e-s ;
    • la transférabilité immédiate des apprentissages par des exercices pratiques et de groupes. C’est pendant les travaux de groupe que les participantes doivent le plus renforcer leurs capacités.
    • Des engagements ou des projets retour seront pris par les participant-e-s pour le réinvestissement des acquis de la formation.

     

     

     

    Note mise en ligne en août 2016 – mise à jour le 12/01/2020